découvrir hors d'atteinte a

TBac Pro: Hors d’atteinte, retour à une vie normale

Bonjour à tous et bienvenue sur nos pages pour y découvrir sans plus attendre la présentation de la dernière séance de français dans laquelle nous analyserons le retour à une vie normale de Frédérique. C’est la dernière séance de notre parcours de l’œuvre intégrale Hors d’atteinte.

Publicité

 

Dans cette séance nous analyserons quatre extraits nous permettant de mieux comprendre la fin de l’histoire et le retour à une vie normale pour Frédérique. Mais avant cela, le chapitre 34 nous permet de comprendre que Frédérique est sur la fin de son expérience. Pourquoi ? Tout simplement parce que maintenant elle n’a plus rien à perdre et donc plus rien à éprouver: elle ne peut plus se mettre en danger. Elle va bientôt avoir 37 ans et elle ne pourra plus jouer son numéro fétiche. De même, elle n’a plus d’argent et s’est déjà complètement désociabilisée, donc à quoi bon ?

Finalement, dans le chapitre 36, on comprend qu’il lui reste peut-être une porte de sortie en embrassant une carrière de voleuse. Elle prend l’argent de Noël et fuit à San Remo. Mais non, pourquoi la police se mêlerait-elle d’une histoire d’argent entre deux joueurs de casino. Comprenant ainsi qu’elle n’a plus aucune porte de sortie, plus aucune limite à tester, il est temps pour elle d’effectuer son retour à la vie normale et aux « barquettes surgelées« .

Dans cette séance plusieurs éléments seront analysés mais l’une des métaphores de l’extrait numéro (chapitre 34) est essentielle pour comprendre pourquoi Frédérique renonce au jeu. Elle croyait ramer vers « le large, vers les chutes » mais se rend finalement compte que la roulette et le casino ne l’ont conduit « qu’à quelques mètres du bord, dans un petit marécage sans danger ». Cela ne sert donc plus à rien de continuer.

Cette séance analysant le retour à la vie normale de Frédérique est à télécharger juste après.

Publicité

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.