Spleen et Idéal chez Baudelaire

Les concepts de Spleen et Idéal chez Baudelaire

Bonjour à tous et bienvenue sur nos pages pour y découvrir une fiche de synthèse expliquant clairement les idées de Spleen et Idéal chez Baudelaire. Ce sont deux idées essentielles dans la poésie baudelairienne et ces explications vous permettront d’être mieux préparer au Bac de Français.

Dans cette fiche de synthèse très brève qui se veut claire et précise vous trouverez donc plusieurs informations. Tout d’abord vous découvrirez quelques dates qui remettent l’oeuvre du poète dans un contexte historique. Ensuite, vous accéderez aux clés pour comprendre comment s’organise le recueil des Fleurs du Mal.

Publicité

 

Ce chef d’oeuvre de la poésie moderne obéit en effet à une logique « baudelairienne ». Tout se passe comme si le poète cherchait des réponses au Spleen qui l’envahit. Ces réponses sont en réalité les différentes parties du recueil.

En fait le Spleen et l’Idéal, chez Baudelaire, reprend plus ou moins l’idée de dualité chez Hugo, idée sur laquelle il construit et théorise son drame romantique. On retrouve donc l’idée de double postulation, l’idée que chez l’homme il y a toujours deux côtés. L’un est attiré vers le ciel, vers Dieu, vers la beauté etc. pendant que l’autre penche vers Satan, vers la laideur, vers le péché, vers la dépression, l’ennui, la tristesse.

Une fois que vous avez compris ça, vous pouvez analyser plus facilement les poésies de Baudelaire qui reposent, pour la plupart d’entre elles, sur ce modèle.

Publicité

 

Incoming search terms:

  • spleen et idéal
  • Fleurs du mal peinture spleen

Une réflexion sur « Les concepts de Spleen et Idéal chez Baudelaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.